IVORIAN QUEENS SERIES 2 : L'ENARQUE

Hello mes sucres , j'espère que vous allez bien ?

J'ai pris une sacrée claque depuis le Ivorian queens series 1: La Conférence des reines  , en effet si vous aviez lu mon article à cette époque (un peu d'exagération n'a jamais tué ), j'ai déclaré n'avoir pas eu de modèle auxquels m'identifier .
Dans notre génération, ou sévissent les fesses de Kim K , les lèvres de Kylie et les "géreuses de bizi" (prostitutions déguisées )qui font les stars sur les réseaux sociaux , j'ai été ravie de m'oxygéner en retournant dans le passé , en faisant des recherches sur des activistes ivoiriennes qui ont marqué les années 60 , l'année de l'indépendance de mon pays la Cote d'Ivoire . Vous aurez donc compris que mes blopines et moi avons décidé de faire honneur à ces dames qui se sont battues pour des causes nobles ,ces dames que nous connaissons pas ,qui sont restées dans les archives et que même notre télévision nationale n'est pas fichue de montrer des documentaires dans leurs programmes afin d'impacter la jeunesse qui se perd.




BREF !!!!
Marie KORE , Assana SANGARE , Danielle BONY  CLAVERIE ,Madeleine TCHICAYA  ,tous ces noms de femmes vous parlent -ils ? j'ai hâte d'entendre vos réponses.

Pour la petite anecdote , j'étais à la rame , lorsqu'on faisait le choix des femmes qu'on allait mettre en avant ,et franchement je remercie ma blopine Milka de m'avoir parler de cette femme et qui m'a même donné un livre pour que je puisse m’imprégner de ce personnage .
Cette femme qui m'a réveillé par sa vérité crue et sa franchise est la grande Madeleine TCHICAYA . Je dis "la grande" car toutes les personnes que j'ai informé de mon choix m'ont tous rétorqué à l'unisson Madeleine TCHICAYA; c'est une grande dame hein ! , fait lui honneur . Je trouvais que les gens en faisaient tout un cinéma pour rien , mais je me suis bien mordue la langue , car c'est une femme extraordinaire qui a conquis mon cœur par ses combats , ses réussites et ses injustices .

Femme  mais surtout "létagonin" , YAO Kacoubla Madeleine , épouse TCHICAYA est une ivoirienne  née à Zangué  à une dizaine kilomètres de la ville de Oumé , le 28 Avril 1930 qui est devenue la première femme énarque de Cote d'Ivoire en sortant major de la promotion du cycle supérieur de l'ENA en 1965 en option diplomatie aussi ex PDG de Jean Abil Gal ,vient de loin . En effet,  si elle doit son parcours à son travail et à sa détermination , tout ne serait possible sans son père qui malgré les railleries du village , a décidé de mettre sa madeleine encore sa fille unique à l'époque à l'école . Je pense qu'il voyait un brillant avenir pour sa fille  et la réduire au cliché d’etre une simple épouse de  riche serait du gâchis .
 Dynamique et intelligente , elle ne s'est pas reposée sur ses lauriers mais s'est encore battue pour  obtenir la place qu'elle méritait . Elle aurait pu devenir Ambassadeur au vue de ses brillants résultats ,mais Madeleine était une véritable source d'ennui pour le père de la nation Ivoirienne , car nommée une femme Ambassadeur dans les années 60 était juste une folie .Elle occupa plusieurs postes administratifs dans des différents ministères dont celui des Affaires Étrangères et du Tourisme aussi elle fut député ,elle a enfin terminé sa carrière professionnelle en devenant PDG.
En plus d’être une battante , Madeleine est une femme généreuse qui a permit à des jeunes d'obtenir des bourses pour continuer leurs études à l’étranger ,aussi elle fut une pionnière de l'avant lutte pour l’émancipation de la femme , car il était difficile pour une femme d'occuper un poste dans un secteur d'activité réservé aux hommes dans les années 60 (j'étais très choquée quand j'ai lu et entendu les témoignages) , Madeleine a poussé des générations de jeunes femmes ayant fait de grandes études , à pouvoir se battre pour le travail qu'elles méritaient .

Au cours de sa carrière politique , Madame TCHICAYA aura subi plusieurs injustices même si elle saura rester digne mais surtout "intègre" dans chacune de ses actions . il y a quand même une injustice qui jusque là me rebute à un point !. Je vous explique : Madeleine était une membre de l’Association des Femmes Ivoiriennes (AFI) et selon ses dires cette association ressemblaient plus à un club des femmes venant étaler sur la place publique leurs bijoux et robes .Voulant changer l'image de cette association , certaines femmes approchèrent Madeleine ,pour qu'elle puisse poser sa candidature ,ce qu'elle accepta .Bien que sa candidature faisait jazzer plus d'une personne ,elle était en lice avec une dame qui est aujourd'hui l'une des figures politiques de notre pays .Ce fameux jour de l’élection arriva ,Kacoubla fut convoquée par un ministre qui lui annonça la mauvaise nouvelle ,il venait de recevoir un coup de fil de la capitale politique qui disait que Madeleine devait retirer sa candidature , vous imaginez ? tous ses efforts réduits à NÉANT  , juste à quelques heures de l'élection . Elle ne laissa pas abattre ce qui ne m’étonne pas d'elle . Elle demanda donc des explications ,et on lui répondit que si elle voulait des explications ,fallait qu'elle se déplace à Yamoussoukro ,ce qu'elle fit et s'il vous plait avec l'avion privé de la capitale .Elle rencontra l'autorité principale  qui d'abord reconnut son injustice mais affirma avoir  des informations que je qualifierai d’inepties , en effet, cette autorité avait reçu des informations vérifiées disant que Kacoubla était soutenue par une très grande figure politique d'Afrique qui n'est plus de ce monde aujourd'hui .Revenant de son voyage , elle fut accueillie par une mare de femmes en pleurs qui je pense ,avaient mis leurs espoirs en elle, et comme si cela ne suffisait pas , on lui demanda de faire une déclaration officielle ,ou elle devait dire qu'elle retirait  sa candidature par amour de sa patrie ,alors que tout ce qu'elle voulait en dirigeant l'AFI était de se rendre utile pour cette patrie qu'elle aime tant !......Elle aurait pu apporté sa pierre à l'édifice en devenant  vice-présidente , mais pour elle après avoir été humiliée de la sorte, occupée un poste de second rang  n’était  plus possible  .

Humiliée par les uns ,adulée par les autres , YAO Kacoubla Madeleine épouse TCHICAYA  est reconnue pour sa qualité de leader ,et surtout de pionnière dans les domaines ou elle a eu à exercer. Sous ses airs de dame de fer et de battante ,Madeleine est aussi une épouse , une mère de cinq enfants à qui elle a inculqué des valeurs et des principes, elle est aussi fidèle en amitié ,déteste l’hypocrisie et a une morale chrétienne. Toutes ses facettes d'elle m'ont charmé mais ont changé ma façon de voir la vie .
Elle m'aura appris :

  • A être tenace face aux épreuves de la vie 
  • A rester digne et intègre qu'importe les situations
  • Gagner le respect des autres par mon travail , mes ambitions et non pas par les superficialités de notre monde.
  •  De toujours CROIRE EN MOI , à OSER !
  • Qu’être une femme n'est pas un handicap mais plutôt une bénédiction ,et bien que nous sommes des femme appelées à se marier et fonder une famille, il faut qu'on apprenne à se construire dans tous les domaines de nos vies et surtout s'affirmer .

Avant de conclure ,ce billet , il faut bien que je vous parle de mon look non ! La collection de vêtements pagnes commence à s'agrandir hein !!! ,en effet je porte une robe coupe "baby doll" imprimée "feuille de piment petit petit" (on ne rit pas ,c'est le nom) .Faire honneur à une grande dame comme Madeleine TCHICAYA ,sans que je ne porte du classique Vlisco n’était pas envisageable .Coté accessoires ,fidèle à mon originalité , je porte un collier de cauris acheté au Cava et des boucles d'oreilles empruntées à "Ninnin" qui viennent de chez Bee's accessoires et pour rappeler les années 60 , je porte un gant en dentelle. Voilà !!!!




Bientôt à la fin de cet article que j'ai écrit avec beaucoup d’émotions , je voudrais m'adresser à toi la jeune fille ,la jeune femme et la femme qui passera par ici , tu n'es peut être pas de la génération de Madeleine et moi même d'ailleurs ,tu ne vis peut être pas les réalités que Madeleine a vécu , mais j'aimerais que tu retiennes de son histoire,qu'aujourd'hui tu peux impacter positivement ta génération par ton travail ,UN VRAI que tu auras acquis par la sueur de ton front , en croyant en toi ,,à tes rêves et en étant fidèle à tes valeurs et qu'importe l'image que les autres auront de toi ,reste fière et concentrée sur tes objectifs .
Et si tu as envie de découvrir l'histoire de madeleine , tu peux te procurer en librairie le roman de l’Écrivain Serge GRAH  : Madeleine TCHICAYA en questions 




    
Des bisous et des bisous


                                                                                                                  Malika F 







Commentaires

  1. super article! je mets enfin un visage et une histoire sur un nom! top ! bonne contiunation!

    RépondreSupprimer
  2. Je salue votre initiative Malika et ses "blopines". Merci de nous présenter celles qui devraient influencer notre jeunesse actuelle, mais bon il n'est jamais trop tard pour bien faire. Chapeau à vous et encore merci

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser de gentils et de jolis commentaires ,je ferai de l'effort de répondre .

Articles les plus consultés